ToutSimCities

Wiki TSC

Présentation de SimCity 2013

SimCity (parfois désigné comme SimCity 5 ou SimCity 2013, voir a se sujet le paragraphe dédié) est le dernier épisode en date de la série SimCity. Il s’agit d'un jeu de gestion développé par Maxis, sorti en mars 2013 sur Windows. et en août 2013 sur OSX.

Principales différences avec les autre jeux de la franchise

  • Connection a Origin obligatoire (serveurs EA).
  • "Cloud saving" qui vous laisse jouer a vos sauvegardes sur n'importe quel ordinateur, mais vous empêche de recommencer une ville a partir d'un moment choisi (avant une catastrophe, par exemple).
  • Mode multijoueur jusqu'à 16 par le biais de régions.
  • Plusieurs villes d'une région peuvent collaborer pour construire des Grands Travaux.
  • Interactions sociales sous forme d'archivements, de tableaux de score et de marché global.
  • Absence du terraforming, de l'agriculture, du métro, des canalisations et des lignes a haute tension.
  • Addition du tramway, des routes de terre et des routes courbes.
  • Cartes pré-conçues avec des connections routières et des ressources définies a l'avance.
  • Densité maintenant contrôlée par les routes et plus par la densité des zones.
  • Bâtiments modulaires, permettant l'ajout de fonctions et l’augmentation des capacités.
  • Plus de contrôle direct sur le financement d'un bâtiment public. Le jouer peut activer/désactiver un bâtiment entier et/ou enlever des modules.
  • Taille de carte unique de 2x2 km. (Comparable aux villes moyennes de SimCity 4.)
  • Les villes peuvent se spécialiser en six catégories : Minage, Forage, Jeux d'argent, Électronique, Commerce et Culture.

Gameplay

Modes de jeu

  • Le Mode Maire est le mode principal du jeu, et donc le plus utilisé. Dans ce rôle, le joueur prend diverses décisions administratives affectant la ville, comme augmenter les impôts ou délimiter les zones à bâtir. peut aussi créer de nombreuses infrastructures de transport de la ville comme les réseaux routiers et les transports en communs. Il construit les bâtiments publics et leurs extensions.Des contraintes s'appliquent, comme le fait qu'il n'y ait qu'une seule entrée/sortie pour les automobiles.
  • Mode région : les villes sont interconnectées, au moyen de routes, voies ferrés, etc, mais aussi avec des contrats portant sur l'eau, l'électricité et les déchets, comme sur certains précédents opus, mais également des ressources. Contrairement a SimCity 4, la pollution traverse les frontières.

De grands espaces sont non constructibles. Les Sims peuvent habiter et travailler dans des villes différentes, ce qui permet de créer de villes Spécialisées dans une zone (Villes résidentielles, villes industrielles, villes commerciales) ou dans une industrie (Minage, Forage, Jeux d'argent, Électronique, Bourse et Culture). Plusieurs villes peuvent collaborer pour construire des grands travaux : arcologies, aéroports internationaux...

Les régions peuvent être solos ou multijoueurs.

Catastrophes

Les catastrophes, comme dans la plupart des précédents SimCity, se déclenchent aléatoirement. Elle ne sont pas désactivables sauf en mod bac a sable. Elles peuvent aussi être provoquées par joueur, quand celui-ci le décide et si elles sont disponibles. Les catastrophes disponibles sont :

  • Invasions de zombies (c'est leur première apparition)
  • Tornades
  • OVNIS
  • Incendies
  • Météorites
  • "Godzilla", qui est une référence a Spore.

Controverses

Nom

La dénomination officielle pour cet opus est SimCity, en raison de la volonté de Maxis de faire non pas une suite, mais un reboot de la série.

Cependant, pour éviter la confusion avec le premier opus portant le même nom, les orthographes et SimCity 2013 SimCity (2013) sont parfois utilisées. Cette dernière est d'ailleurs favorisée sur ce Wiki.

L’appellation SimCity 5 est elle aussi utilisée, du fait de la volonté de s’éloigner de SimCity Societies.

Contestation des DRM

Le jeu nécessite une connexion obligatoire. Dans un premier temps, EA n'a pas précisé ce qui allait arriver quand les serveurs seraient coupés. Un un mode sans connexion est actuellement de développement.

Lancement chaotique

Le lancement fût difficile. Dans un premier temps, les serveurs Origin ont étés victimes de l'affluence massive a l'heure H de la sortie. En effet, il n’y a pas eu de pré-téléchargement pour ce jeu. Résultats, des milliers de joueurs ont débutés leur téléchargement à la même seconde au lieu d’étaler cela sur plusieurs heures ou jour. En quelques heures les serveurs sont tombés et Origin s’est mis hors ligne empêchant n’importe qui de débuter un jeu ou un téléchargement, que celui-ci concerne SimCity ou pas.

Une fois les jeux téléchargés, le "syndrome erreur 37" (Nommé d'après les déboires similaires de Diablo III) a commencé a se manifester. L'affluence massive de joueurs le de nombreux crash des serveurs dédiés, empêchant de lancer une partie, ou en stoppant net une commencée (Contrairement a ce qui avait été annoncé au départ, le jeu a bien besoin d'une connexion permanente et pas seulement au lancement).[1]

EA prend alors des décisions drastiques :

  • Offrir un remboursement.
  • Arrêter de vendre de nouvelles clefs d'activations afin de ralentir autant que possible l'arrivée de nouveaux joueurs. Ceci concerne Origin et les vendeurs tiers, comme Amazon, qui n'ont plus reçu alors de nouvelles clefs. Cette décision n’a pas pu être appliquée immédiatement, certains sites ont mis du temps à réagir, et ont vendu un stock qu’ils n’avaient pas. Pire, certains de ses sites ont commandés des clés il y a plusieurs jours déjà se retrouvent embarqués dans cette histoire car EA ne les livrera pas non plus.
  • Désactiver plusieurs fonctions du jeu : Les filtres de région, le classement mondial, la vitesse "cheetah" (la plus rapide du jeu) ont étés désactivés. Pourquoi brider la vitesse du jeu ? Lorsque le jouer joue en mode cheetah, il avance rapidement, ce qui fait que le jeu doit envoyer plus de données à chaque itération (Rappel : le jeu ne sauvegarde pas en local, mais sur les serveurs EA).
  • Augmenter le parc des serveurs. Une augmentation de 120 % en 48 heures a été réalisée selon Lucy Bradshaw[2][3].
  • Offrir un jeu EA gratuitement, parmi cette liste[4] :
    • Battlefield 3 (Édition standard)
    • Bejeweled 3
    • Dead Space 3 (Édition standard)
    • Mass Effect 3 (Édition standard)
    • MOHW (Édition standard)
    • NFS Most Wanted (Édition standard)
    • Plantes contre Zombies
    • SimCity 4 (Édition Deluxe)

Difficulté mal dosée

Des critiques professionnels (Jeuxvideo.com et Gamecult) ont pointé une difficulté aléatoire, avec de nombreuses faillites causé par le manque d'eau, mais une extrême facilité dès que l'on connaît les principes du jeu.

Des manipulations de la presse ?

Des sites anglophones (Penny Arcade[5] et Gameblog[6]) ont pointé le fait que les tests ont eu lieu sur un réseau de serveurs différents, voire dans les locaux d'EA. Gameblog.fr a indiqué que "les conditions de test proposées par Electronic Arts, qui [nous] ont parues trop limitatives en temps disponible à passer sur le jeu, comme en conditions par rapport notamment à la connexion permanente exigée par le titre de Maxis pour fonctionner"

Glassbox peu au point

Des critiques ont étés émises sur le manque d'intelligence des Sims, et plus précisément sur leur habilité a choisir des trajets adaptés, causant ainsi des bouchons. La simulation a aussi été critiquée, car contrairement aux annonces, chaque Sim n'est pas simulé, mais la population affichée est un produit d'une variable et de la population réelle. De plus les Sims peuvent changer chaque jour de travail est de maison.

Sortie sur Mac

La sortie sur OSX a été repoussée 2 fois : annoncée pour le 11 juin[7], elle est décalée au 11 août[8] puis au 29 août[9].

Une fois le jeu sorti, des bugs, certains spécifiques a cette version, sont apparus : impossiblilité de lancement en français et bug d'affichages[10](Chttp://www.macbidouille.com/news/2013/09/01/sim-city-un-lancement-rate-sur-mac-aussi]]))</sup>[11]. Ces bugs sont aujourd'hui résolus.

Add-ons et modding

Lors du développement, l'équipe de Maxis a annoncé dans un premier temps que Glassbox avait été conçu pour supporter bien le modding. Puis, dans un interview de incgamers, Kip Katserelis, producteur général, reconnaît qu'il n'y a pas vraiment de plans pour supporter le modding, mais que c'est une possibilité[12]. Enfin, dans un post sur le blog officiel [13], un premier bouillon de règles concernant les mods et l'UGC (User Generated Content) est établi :

  • l'UGC et les mods acceptables ne menacent pas l’intégrité du gameplay ou ou l’expérience des autres.
  • l'UGC qui influence la simulation pour le jeu et les fonctions multijoueurs sont proscrites.
  • Un exemple d'UGC acceptable est échanger les modèles, par exemple les bâtiments et les véhicules.
  • Maxis se réserve le droit de faire des actions disciplinaires envers les joueurs qui ne respectent pas les règles.

Les règles définitives sont très proches du brouillon, et sont rédigées plus académiquement. Elles ajoutent aux règles du brouillon une obligation de gratuité, et une interdiction de la publicité, de la modification des fichiers exécutables et d'inclusion de contenu contraire aux classification ERSB 10+ et PEGI 7[14][15].

Il est possible de modifier certains fichiers du jeu avec un programme adapté, comme SimCityPak.

La création de bâtiments par les utillisateur, est possible, mais compliquée.[16][17]

Aspect techniques

Configuration

-Configuration minimale PC
  • OS : Windows XP/Vista/7
  • Processeur : 2 GHz
  • Mémoire vive ou RAM : 2 Go
  • Carte graphique : ATI Radeon HD 2x00, NVIDIA 7800 , carte graphique intégrée (chipset) Intel Series 4
  • Espace sur le disque dur : 10 Go
  • Lecteur CDrom 8x ou Origin
  • Connection internet: Minimum 256 kb/s en download et 64 kb/s en upload
-Configuration minimale Mac
  • OS : Snow Leopard 10.6.4
  • Processeur: Intel Core 2 Duo 2.0GHz
  • Mémoire vive ou RAM: 4 Go
  • Espace sur le disque dur : 10GB HD Space
  • Carte graphique : NVIDIA 9400M/ Intel HD3000
  • Origin pour Mac
  • Connexion internet: Minimum 256 kb/s en download et 64 kb/s en upload

A noter : certains joueurs, plus particulièrement les joueurs utilisant une puce de carte graphique HD3000, peuvent rencontrer les erreurs d'affichage suivantes : textures de sol déformées, absence des routes après les avoir placées ou routes apparaissant en noir.  Les joueurs utilisant une carte graphique Intel HD Graphic 3000 doivent posséder Mac OS X 10.8.4 ou supérieur. 

Dans tout les cas, une connexion internet stable et des drivers a jour sont recommandés.[18]

Moteur

Le jeu utilise le moteur GlassBox, qui a une approche différente des jeux de simulation précédents. Ces jeux créaient des statistiques simples puis créaient des animations pour représenter les données. Le moteur GlassBox remplace ces statistiques par des agents, des objets programmés qui transportent des données comme de l'eau, de l’électricité, du feu, des travailleurs, de la maladie... chaque animation graphique est directement liée a l'activité d'un agent. Par exemple,plutôt que de faire apparaître sur les routes une grande quantité de voitures, les embouteillages sont produits dynamiquement, et chaque voiture représente un Sim se déplaçant.

EA avait annoncé que chaque Sim allait avoir ses aspirations, un domicile, un travail, et même fréquenter ses boutiques favorites. En réalité les Sims peuvent changer chaque jour de travail et de maison. On peut les interroger pour savoir ce qu'ils pensent de la ville.

Une vidéo en quatre parties est sortie sur les comptes YouTube officiels de EA. Dan Moskowitz, l'ingénieur en chef du jeu, y parle du fonctionnement détaillé de GlassBox.

Audio

La musique a été composée par Chris Tilton[19]. Elle s'ajuste en fonction de ce que le joueur fait, par exemple, lorsque le le zoom est faible, certains éléments de la piste sont rajoutés par rapport aux niveaux de zoom plus élevés.

Les droits de la bande-son sont détenus par Ingrooves.

Il y a aussi de nombreux sons d'ambiance, plus que dans les précédents opus.